La musculation, pas pour les femmes ?

Classé dans : Sport | 2

Longtemps, j’ai cru que le fitness était pour les femmes et la musculation pour les hommes. Une femme ne PEUT PAS soulever de fonte, autrement elle prendra de la masse et ressemblera à un homme. La musculation, c’est pas féminin. La musculation, ça fait bonhomme. La musculation, c’est pas pour les femmes, elles doivent faire du cardio pour paraître fines. La musculation rend trop musclés. Les femmes musclées c’est pas sexy.

Voilà l’adage de ce qui a longtemps été mes propres croyances et que la plupart des gens pensent encore.
Longtemps (et toujours) accro à la course à pied, j’ai eu envie, petit à petit, de me « faire un corps », de retrouver des formes (oui, parce que la course à pied, c’est génial mais dites au-revoir à vos fessiers).
Bikini Body Guide, Top Body Challenge et autres exercices ou programmes incluant peu ou pas de charges … Je les ai tous fait, en vain. Je n’avançais pas, ne progressais pas. Au fond de moi, je savais pourquoi : il fallait – pour progresser et voir mon corps changer, que je soulève ! Que je pousse de la fonte comme on dit !

 

Musculation

Inscription en salle début de l’année donc. Je ne m’y connais pas assez en musculation pour faire mon propre programme, je vais donc voir une coach en lui disant que j’ai surtout pour objectif de « raffermir » le bas du corps (cuisses, abdos, fessiers. Typiquement féminin). Elle me colle un programme (pas du tout personnalisé pour le coup) et me voilà à faire des longues séries avec très peu de poids (« ne dépasser pas 20kg sinon vous allez prendre en masse » me dit la coach). Je réalise les mêmes séances 2 mois durant, j’ai quelques résultats mais le programme m’ennuie. Lorsque je vais sur des machines, même avec 20 répétitions, je commence à ne plus rien sentir. J’ai envie de soulever plus lourd; ce que je commence doucement à faire d’ailleurs. Dans le même temps, je commence à me renseigner toute seule, je lis beaucoup de choses et je fais une belle rencontre qui me répète ce que je savais déjà « Soulève lourd », « Travaille tout le corps ». C’est vrai ça, ça fait 2 mois que je travaille que le bas du corps. Le développé couché me manque. Ma belle rencontre – un véritable ami aujourd’hui – me concocte un programme complet:

Lundi : fessiers et mollets
Mardi : dos et biceps
Mercredi : jambes et épaules
Jeudi : repos
Vendredi : dos II ou fessiers II
Samedi : cardio et stretching
Dimanche : pectoraux et triceps

L’objectif : en fonction de mon ressenti et de mes objectifs, mettre toujours plus. Pour progresser.
J’adore mais je me retrouve aujourd’hui encore sans cesse confronter à des préjugés, même venant de mes parents, qui ont pourtant – entre mon frère qui étudie en STAPS et moi qui commence à amasser un tas de connaissances – déjà entendu bien des discours et explications.

A chaque préjugé et questionnement, sa réponse !

 

« La musculation chez une femme, c’est pas sexy »

Sans déconner, vous avez déjà vu une femme musclée ? Avec des abdos apparents, un joli galbe, une belle poitrine, des bras qui se tiennent et qui ne font pas flagada dès qu’elle les bouge, des fessiers rebondis et des cuisses fuselées ? C’est pas sexy ?!?
Je sais que les goûts et les couleurs ne se discutent pas, m’enfin une femme qui fait du sport – peu importe le sport d’ailleurs – est DÉJÀ sexy. Alors bien sûr, n’allez pas tout de suite chercher les culturistes de l’extrême : les femmes qui s’entraînent la moitié de la journée, qui vivent, respirent et dorment musculation dans l’objectif d’haute compétition (et qui poussent souvent de la fonte depuis aumoins 10 ans) mais de manière générale, une femme musclée EST sexy. Et surtout elle EST forte ! C’est peut-être ça qui dérange dans une société où la femme est considérée comme le sexe faible…

masculin
C’est vrai que franchement, j’ai l’air très masculine !

 

« La musculation me fera ressembler à un homme »

L’hypertrophie musculaire est l’augmentation anormale du volume du muscle. Lors de l’exercice de musculation, on détruit le muscle en le faisant travailler intensément et en réponse celui-ci se reconstruit en doublant son volume.

Pour se reconstruire, le muscle a besoin de protéines mais pas que. L’hypertrophie est d’autant plus importante avec l’aide d’une hormone que l’on connait bien : la testostérone !

Une femme pourra donc faire 3h de musculation par jour et manger un max de protéines, elle ne pourra jamais se développer musculairement autant qu’un homme, du moins pas sans prendre de suppléments d’hormones…Voilà aussi pourquoi les bodybuildeuses peuvent hypertrophier autant leur musculature grâce à cette prise d’hormones, et qu’elles perdent peu à peu de leur féminité (augmentation de la pilosité, voix plus grave, traits du visage qui se masculinisent etc.).

img_2570

 

« La musculation ne te fait pas perdre du poids, au contraire »

De poids non ! Mais de graisse oui ! Pourquoi ?
Parce qu’à poids égal, la graisse prend plus de place que le muscle. Vous pouvez donc faire 60kg et être énorme parce que composée de masse grasse ou faire 60kg et être très FIT parce que musclée. Souvent, les femmes qui se mettent à la musculation commence à prendre un peu de poids sur la balance mais à s’affiner dans le vêtement. Voilà pourquoi il faut balancer vos balances et travailler à la photo ou au mètre-ruban.
De plus, ce poids redescend en général plus tard parce que la musculation fait augmenter le métabolisme du corps. Là où le cardio ne brûle qu’une fois des calories (pendant l’effort uniquement) la musculation augmente le système de brûlage de calories ! C’est-à-dire que pour les mêmes activités (boire, dormir, respirer, réfléchir), le corps va brûler plus de calories qu’avant. S’en suit logiquement une perte de poids et cette fois de masse grasse ! Tout bénéf non ? =)

img_30091

Et vous, avez-vous déjà aussi entendu des préjugés sur la musculation ?

2 Responses

  1. Coucou !
    Tu fais bien de remettre les points sur les « i », il y a encore trop de clichés véhiculés. Heureusement, j’ai l’impression que les mentalités changent doucement. Pour ma part, je pense m’inscrire en salle de sport très prochainement, justement parce qu’avec les exercices au poids du corps (ou avec de faibles poids) à la maison, j’ai l’impression de stagner un peu. Et je sais bien que je ne risque pas de devenir bodybuildée 😉 Bonne journée !

    • Bien parlé ! J’avais un peu hésité avant de m’inscrire également … et aujourd’hui je regrette de pas l’avoir fait plus tôt !
      La seule chose qui fait peur souvent, c’est le regard des mecs. Mais finalement, ils s’enfoutent et s’habituent 🙂

Laissez un commentaire