Comment limiter les courbatures?

Classé dans : Conseils, Sport | 0

Contrairement à ce qu’on croit – avoir des courbatures ne veut pas dire avoir bien travailler. Les courbatures  sont dus à des micro-traumatismes dans le muscle. Les fibres se rompent et engendrent une inflammation. Les courbatures apparaissent alors 12 à 48 heures après un effort intense et provoquent la douleur la plus importante le surlendemain de la séance. Même s’il cela reste plutôt rare que je me retrouve avec des courbatures, cela arrive et en repensant à mon entrainement de mercredi – mes jambes s’en souviennent encore un peu aujourd’hui – je me dis que je me suis vraiment mal débrouillée parce que je sais les éviter !

J’ai donc décidé d’en parler avec vous, et d’écrire un article pour vous donner toutes mes petites astuces en la matière. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les laisser en commentaires !

etirements

 

Limiter les courbatures :

Avant l’entraînement

– éventuellement penser à prendre des comprimés de BCAA. Les BCAA – acides aminés à chaine ramifiée – stimulent la synthèse des protéines et aident donc à la récupération musculaire. Ils réduisent également la fatigue. On peut en prendre avant, pendant ou après l’entrainement. Je les prends habituellement après – mais si je sais que je fais une grosse séance, j’en prends également 5g avant.

 

Pendant l’entraînement

S’échauffer suffisamment. Si les muscles sont froids et que vous les martyriser directement, ne vous étonnez pas d’avoir mal ensuite.

Boire avant, pendant et surtout après l’effort facilite l’élimination de l’acide lactique. Les eaux riches en bicarbonate et en potassium, calcium, magnésium et sodium favorisent la récupération.

– Avoir un entraînement correct et non abusif. Ne pas dépasser ses propres possibilités et savoir ralentir son effort

 

Après l’entraînement

– juste après l’effort, veiller à avoir un apport en protéines et glucides pour mieux récupérer.

– privilégier les sources de froid plutôt que les sources de chaleur. Une douche chaude va en effet dilater les vaisseaux et amplifier les phénomènes inflammatoires. Diriger le jet froid du pommeau de la douche sur vos jambes permet déjà de tirer des bénéfices en termes de récupération.

se reposer. Inutile de forcer et de faire un deuxième entraînement sur des courbatures déjà existantes. Dormir suffisamment et avoir une bonne alimentation limitera les courbatures.

se masser éventuellement avec le foam roller et/ou avec une lotion aux huiles essentielles* (je vous mets une recette ci-dessous)

– faire une séance de stretching complète une fois par semaine, hors entrainements. Tenir les étirements aumoins 30 secondes.

 

Recette d’huile de massage musculaire

  • 20ml de macérât d’arnica
  • 20ml de macérât millepertuis
  • 10ml d’huile végétale de chanvre
  • 20 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie odorante
  • 45 gouttes d’huile essentielle de lavandin
  • 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée
  • 4 gouttes de vitamine E

 

Versez l’ensemble des ingrédients dans un flacon. Dans l’idéal, laissez reposer 3 jours afin que les synergies se réalisent complètent. Bien refermer après chaque utilisation. Se conserve 6 mois à l’abri de la chaleur. Merci à MyCosmetik pour proposer des huiles essentielles d’une qualité incroyable et à des tarifs raisonnables !

 

huiles

huiles-essentielles

 

Laissez un commentaire